Sport : comment préserver ses genoux ?

Sport : comment préserver ses genoux ?

Nous le savons tous, les douleurs aux genoux n’épargnent rarement personne notamment avec l’avancée en âge. Que l’on soit sportif ou sédentaire, à chacun ses pathologies… Pourtant ces douleurs ne sont pas irréversibles,il est tout à fait possible d’y remédier grâce au renforcement musculaire, à un travail de souplesse et d’équilibre ou encore en corrigeant sa posture.

Tout le monde est susceptible de connaître un jour ou l’autre des douleurs du genou.Des séances de sport avec une mauvaise gestuelle, une mauvaise posture prise au quotidien,dans votre vie professionnelle une station assise ou debout trop prolongée, enfin un problème de surpoids vous mènera à des problèmes de genoux.

Après 50 ans les causes de fragilisation sont nombreuses que ce soit au niveau osseux (ostéoporose) ou articulaire (arthrose).

Néanmoins malgré toutes les pathologies possibles beaucoup d’entre elles pourraient être évitées.

En effet, l’articulation du genou est l’une des plus complexe du corps. C’est pourquoi il faut au quotidien les ménager en intégrant différents points qui leur permettront de ne pas subir chacun de nos mouvements.

Si vous constatez une douleur à l’avant du genou, c’est très certainement votre rotule. Vous souffrez quand vous courez, quand vous descendez les escaliers et êtes même gêné dans la vie quotidienne.

vue-genou

 

Pourquoi ça nous fait mal ?

Les douleurs de rotule résultent d’une irritation du cartilage. Cette inflammation se produit quand il existe des frottements excessifs et irréguliers. Ces derniers vont être déclenchés par des mauvaises postures, un problème anatomique perturbant l’équilibre articulaire ou bien encore une faiblesse musculaire produite par un manque d’entraînement et de sollicitation des muscles de la cuisse.

Travaillez tous vos muscles !

Avec des muscles forts, endurants et bien coordonnés, le chemin pris par la rotule est beaucoup plus harmonieux et présente moins de risque d’inflammation. Tout le membre inférieur est concerné. Des pieds, en passant par l’ensemble de la jambe ( quadriceps,ischios, mollet et fessiers),un bon renforcement évitera que l’articulation ne se fragilise vers l’intérieur et que le trajet de la rotule ne vienne altérer le bon fonctionnement de l’articulation. Bien évidemment, le quadriceps situé en avant de la cuisse doit être particulièrement renforcé. Il s’accroche sur la rotule.C’est le muscle qui guide son entrée et son parcours dans le chemin osseux du fémur.

Presse, elliptique et vélo !

L’entraînement sur presse à cuisse ( leg press) reproduit le mouvement complet de la jambe lorsqu’elle est sollicitée dans nos mouvements quotidiens.Grâce à notre appareils il est possible de commencer avec des charges nettement inférieures à celle du poids de corps. Au départ si la douleur est intense ne pliez pas le genou à plus de 45°, vous écrasez moins la rotule. Par la suite, vous pourrez augmenter l’amplitude de la flexion afin d’améliorer votre renforcement. Prenez soin également de tourner légèrement le pied vers l’intérieur afin d’aligner la rotule et son point d’accrochage sur le tibia. Vous pouvez également faire l’exercice sur une seule jambe, pour travailler les bonnes chaînes musculaires.Enfin afin de travailler également vos mollets finissez le mouvement sur la pointe des pieds.Insistez sur le retour en résistant pour avoir encore une meilleure efficacité musculaire.

Le vélo aussi est aussi très adapté. Réglez soigneusement votre appareil et n’hésitez pas à faire appel à votre conseiller Alegria.En cas de mal de genou mettez l’appareil sur une faible résistance, moulinez entre 50 et 80 tours par minute. Votre cartilage est poli et régularisé. Petit à petit vous renforcerez vos jambes.

Puis progressivement, vous pourrez faire du vélo elliptique ( voir notre article sur l’elliptique pour plus de détails).Commencez par quelques minutes. Renouez en douceur, là encore, la progressivité s’impose ! Prévenez votre coach mais n’hésitez pas à vous arrêter après quelques minutes et augmentez peu à peu votre participation. Au cours de l’exercice, il est possible que vous sentiez votre genou. Pas de panique, la remise en route de votre articulation passe inévitablement par sa sollicitation.Il ne faut limiter votre activité que si la douleur persiste durablement entre les séances, et quelle vous fait boiter surtout si vous constatez un gonflement du genou.

Écoutez bien les conseils de votre kiné et de votre médecin pour adapter votre programme !

Des suppléments pour nourrir le cartilage

Cet article a pour objectif de vous montrer comment améliorer le fonctionnement de votre genou malgré les problèmes de douleurs. Ainsi vous réduirez l’irritation de votre cartilage de rotule. Vous pouvez aussi aider ce précieux tissu à gagner en résistance.par le biais de compléments nutritionnels. Ils apportent la matière première du cartilage, en l’occurrence la «glucosamine» et la « chondroïtine ». Vous pouvez essayer ! En cas d’usure plus avancée, il est envisageable d’améliorer le glissement articulaire en injectant un produit lubrifiant et visqueux. Discutez-en avec votre médecin!

 

Runner sport knee injury. Woman in pain while running in beach. Caucasian female athlete with painful kneecap.

Une réponse à “Sport : comment préserver ses genoux ?”


  • L'entreprise defribrille / /

    Bonjour,
    Excellent article! C’est très intéressant vos conseils à propos de la préservation du genoux. Ce dernier est vraiment difficile à guérir. Merci.


Les commentaires sont fermés.