Le secret de la jeunesse éternelle

Le vrai secret de la jeunesse éternelle

 

Oubliez la Fontaine de Jouvence. Le secret pour rester éternellement jeune est en face de nous tous, il s’agit de l’exercice notamment en salle de sport santé ! Une étude parue dans le Journal of Applied Physiology a pu mettre en évidence le fait qu’un entraînement adapté et régulier est la véritable clé de la jeunesse éternelle.

Les scientifiques de l’Université de Guelph (Canada) ont mené une longue étude sur un groupe de séniors âgés de 80 ans qui ont pratiqués un entraînement régulier dès 60 ans et continuent de s’entretenir. L’étude a révélé que ces octogénaires ont effectivement présenté des muscles plus « jeunes » que leurs homologues du même âge qu’on identifiera comme sédentaires non actifs. La tonification musculaire des personnes âgées ayant participé à l’étude a eu pour conséquence directe et observée, un meilleur état de santé au niveau cellulaire.

Les personnes entraînées avaient 14% de plus de masse musculaire que les non-actifs et leurs jambes étaient de 25% plus fortes en moyenne. Ils ont également obtenu un tiers de plus de capacités motrices. Ce qui a pour conséquence directe un meilleur maintien de l’autonomie.
Leurs jambes étaient de 25% plus fortes !
On observe dès 60 ans une forte altération de la capacité motrice à mesure que le corps vieillit, il y a donc urgence à s’entretenir afin de maintenir un maximum d’autonomie et pouvoir profiter un maximum des belles années qui s’offrent à nous.

Le Dr Powell a souligné le rôle crucial que joue la pratique de l’exercice au quotidien pour retarder la perte de muscle accompagnant le vieillissement. Il affirme même que : « L’exercice est l’une des bases essentielles d’une bonne santé et d’un vieillissement dans de bonnes conditions, c’est un vrai médicament à notre portée. » Il a ajouté que même à 90 ans un programme d’exercices adaptés est susceptible d’apporter des résultats spectaculaires et bénéfiques pour ceux qui s’y adonnent. Il a conclu sur cette phrase à retenir, « Rester actif, même plus tard dans la vie, peut contribuer largement à vivre longtemps en excellente santé. »

Autre point clé, l’espérance de vie serait améliorée de 2.5 à 10 ans par le biais d’une pratique régulière combinée à d’autre facteurs et réduirait de 15% à 25% le risque de mortalité précoce dut aux pathologies favorisées par l’inactivité (problèmes cardio-vasculaires, insuffisance pulmonaire…)
Réduirait de 15% à 25% le risque de mortalité précoce
Bien que la génétique joue également un rôle, l’impact potentiel positif de l’exercice à vie ne peut être écarté et doit être pris en compte sérieusement par chacun

Au final, il ne tient qu’à vous de descendre du canapé et d’arrêter de se considérer comme n’étant pas sportif et dispensé de s’entraîner dans une salle de sport, votre jeunesse éternelle est à votre portée !

 

Les commentaires sont fermés.