Améliorer votre souplesse

Améliorer votre souplesse

La souplesse est un élément primordial pour vous sentir en bonne santé.Lutter contre les différentes raideurs articulaires vous permettra de ressentir un profond bien-être au quotidien et vous fera bénéficier d’une meilleure qualité de vie.

Tout d’abord, qu’est ce que la souplesse ?

Il s’agit  par définition de l’amplitude de mouvement réalisable par une articulation limitée par les muscles, ligaments et tendons.Très souvent beaucoup de gens délaissent la souplesse à tort dans leur entraînement.

En effet  avoir une bonne souplesse permet de diminuer le risque de blessure et en assurant un bon maintien soulage considérablement les douleurs au dos.

Des effets sur la santé du cœur …

Une étude effectuée au Japon ( cliquer ici pour voir cette étude) a permis de démontrer en faisant une corrélation claire  entre la souplesse d’un panel de 500 volontaires âgés de 20 à 80 ans  et leur rigidité artérielle, que plus la raideur musculaire de l’individu était élevée et plus le risque de cardiopathie due à la rigidité artérielle était élevé

Au-delà de l’aspect médical, être souple permet de simplifier la vie au quotidien et d’apporter du confort dans les gestes de la vie courante.

En effet quand on est trop raide le simple fait d’enfiler un jean ou de mettre ses chaussures devient un véritable calvaire.Et lorsque  l’on souhaite s’adonner à une pratique sportive comme le golf, le tennis la progression et le bien-être dans l’activité reste limité.

Je vais maintenant vous donner  4 clés pour améliorer votre souplesse.

1 Faites le bon geste

Quand vous effectuez des mouvements d’ étirements veillez toujours à respecter les bonnes positions et les bon placement au niveau des membres du corps et des articulations.Je vous recommande l’apprentissage avec un conseiller sportif d’une routine d’étirement adaptée à vos besoins à réaliser dans les premiers temps sous l’encadrement de celui-ci, afin d’éviter toute blessure ou mauvais placement qui serait inefficace à terme.

2 Rester à l’écoute de votre corps

Lorsque vous réalisez un entraînement pour la souplesse votre corps vous envoie des signaux auxquels vous devez rester attentif notamment la douleur.

Nous avons tous un niveau différent et des besoins bien spécifiques, ce qui est valable pour une personne n’est pas forcement valable pour une autre. Si vous avez les muscles tendus et contractés avec une amplitude limitée  je vous conseille d’intégrer régulièrement une routine d’étirements à raison de 2-3 fois par semaine.

Si à l’inverse vous avez des muscles plutôt faibles et des problèmes articulaires je recommanderais un circuit de renforcement musculaire pour gagner en tonicité et donc en confort dans votre mobilité.

3 Jamais de douleur

L’étirement  consiste à étirer un muscle au-delà de sa longueur habituelle pour augmenter la souplesse, mais vous ne devez pas oublier que l’étirement ne doit en aucun cas vous faire mal !Vous risqueriez un déchirement musculaire ou bien une torsion du ligament et même de vous démettre une articulation. La douleur est un  message que vous envoie votre corps pour prévenir d’une blessure éventuelle.Vous devez être patient et respecter une progressivité dans votre programme d’entraînement.

4 Variez les méthodes

Afin de devenir souple plus rapidement, mettez en place des exercices dynamiques et des étirements statiques et tensio actifs (contraction + relâchement+ étirement) dans votre routine au club.

N’hésitez pas à nous demander ou à participer au microcours Étirements.

bigstock-Three-senior-citizens-training-31718087-c-r

 

Les commentaires sont fermés.